ailancy

Retour

ailancy

Standardisation du questionnaire et du profil MIF2/DDA

Distribution

Patrimoine et Assurance vie

Publication

Réglementaire

Télécharger l’étude

La Commission Européenne a lancé une consultation sur une nouvelle initiative visant à créer un modèle européen unique de questionnaire MIF2 / DDA et de « modèle d’allocation personnalisé ».

Ces modèles uniques iraient de pair avec une « portabilité » d’un établissement à un autre, afin de faciliter la concurrence et la transférabilité des comptes et contrats d’épargne financière.

Clients, banques, distributeurs d’assurance vie : devriez-vous vous en réjouir ou vous en inquiéter ? Dans tous les cas, les impacts sont significatifs et remettent en question un certain nombre de fondements. Un dossier à suivre de près pour en tirer le meilleur pour les épargnants/investisseurs et les banquiers et distributeurs d’assurance vie.

Ailancy vous livre son analyse et ses convictions. Nos experts sont à votre disposition pour en discuter avec vous !

Auteur(s)

Yannick Gaillard

Associé - Wealth Management

Henri O'Quin

Senior Manager - Wealth Management

Tom Molter

Consultant

Ces publications peuvent également
vous intéresser

https://www.ailancy.com/wp-content/uploads/2020/12/capture-decran-2021-10-08-120722-300x188.png

Publication

Révision MIF, DDA, ESG et impacts sur les parcours épargne

  • Distribution
  • Finance Durable
  • Marketing
  • Réglementaire
  • Services d’investissements & AM

La publication imminente des projets de révision de MIFID 2 et DDA imposera désormais aux distributeurs d’interroger les clients sur leurs préférences ESG et de prendre en compte ces nouveaux critères dans les propositions d’investissement. Ces évolutions visent à mieux répond

https://www.ailancy.com/wp-content/uploads/2019/04/Data-prix-300x200.jpg

Publication

PACTE : quels apports et quelle cohérence avec les obligations MIF2 et DDA d’affichage des frais ?

  • Assurance
  • Banque d'investissement
  • Réglementaire

La loi PACTE adoptée au parlement le 11 avril renforce la transparence ex-ante et ex-post due sur les contrats d’assurance vie, dans la continuité de MIF2 et DDA.  Faute d’harmonisation suffisante entre les exigences applicables aux différentes enveloppes – notamment CTO et assurances vie