ailancy

Retour

ailancy

Newsletter Blockchain #14

BFI & Gestion d'actifs

Innovation & Technologie

Publication

Réglementaire

Diffusée tous les mois, la Newsletter Blockchain Ailancy a vocation à présenter les initiatives et acteurs qui font l’actualité dans l’environnement bancaire et financier. Elle est réalisée par la communauté Blockchain, composée d’une dizaine de Consultants impliqués dans l’étude des initiatives, des acteurs et des technologies sous-jacentes.

 

Bitcoin n’est pas une valeur refuge et la Blockchain pourrait bien être utilisée comme un « simple » outil collaboratif et pas seulement pour des transactions financières

La panique qui a saisi les marchés financiers alors que la crise sanitaire commençait à s’abattre en Europe et aux Etats-Unis n’a pas épargné le bitcoin qui a vu sa valeur fondre de plus de 40% au cours de la journée du 12 mars dernier. Ce plongeon met à mal le statut de valeur refuge que d’aucuns prêtaient à la crypto-monnaie à défaut d’être devenu le moyen de paiement qu’il était supposé être à l’origine (Bitcoin: A Peer-to-Peer Electronic Cash System). Si c’est peut-être le signe que les investisseurs institutionnels ont enfin ajouté le bitcoin aux autres classes d’actifs qu’ils détiennent, c’est aussi le signe que nous peinons toujours à saisir son essence.

vCertains y verront une nouvelle confirmation qu’il est plus intéressant de se pencher sur la technologie plutôt que sur les crypto-actifs. A ce propos, une évolution notable semble émerger parmi plusieurs acteurs majeurs. Si les premiers cas d’application étaient largement centrés sur les fonctionnalités de preuve et de transfert de propriété d’actifs de toutes natures, R3 et Consensys présentent maintenant la technologie de registre distribué comme un nouveau type de middleware permettant à différentes entreprises de partager et de travailler sur des données communes en mettant en œuvre des workflows partagés. Consensys a ainsi annoncé en partenariat avec Microsoft et EY le lancement du protocole Baseline. Un des plus grands défis du projet est l’éternelle problématique de confidentialité, les promesses du zero-knowledge proof (ZKP) semblant encore lointaine. Est-ce que cela donnera une longueur d’avance aux blockchains privées comme Corda ? En tout cas, Richard Gendal Brown, CTO de R3 présente cette nouvelle manière de voir la Blockchain avec toute la clarté et la pédagogie qu’on lui connait dans cet article.

 

Lisez la suite de cette Newsletter en suivant le lien ci-joint

Pour vous abonner et recevoir mensuellement nos prochains numéros, inscrivez-vous sur notre formulaire en ligne

 

Auteur(s)

Ailancy

Ailancy

Ces publications peuvent également
vous intéresser

https://www.ailancy.com/wp-content/uploads/2016/09/Crypto-300x197.jpg

Publication

La Blockchain en actions : de la théorie à la pratique !

  • BFI & Gestion d'actifs

La technologie Blockchain a-t-elle un pouvoir disruptif aussi important que l’arrivée d’Internet ? Face aux promesses associées à une nouvelle manière d’organiser la confiance entre les acteurs, quels sont les usages et les limites que peut apporter cette technologie dans le secteur ban

https://www.ailancy.com/wp-content/uploads/2019/06/Blockchain-Fotolia_171052897_M-300x169.jpg

Publication

La Blockchain face aux défis du RGPD

  • Banque de détail
  • BFI & Gestion d'actifs

Le 25 mai dernier, le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) est entré en vigueur, avec l’objectif ambitieux d’offrir à chaque citoyen de l’Union Européenne, un meilleur contrôle sur ses données à caractère personnel, tout en renforçant les obligations et sanctions

https://www.ailancy.com/wp-content/uploads/2019/06/Cryptocurrencies-museum-300x197.jpg

Publication

ICO – Une nouvelle forme de financement des entreprises à encadrer afin de protéger les investisseurs

  • BFI & Gestion d'actifs
  • Tendances

Le concept d’ICO, acronyme d’Initial Coin Offering, qui surfe sur la vague de la Blockchain, vient concurrencer l’opération traditionnelle d’IPO. Si cette dernière désigne l’introduction en bourse d’une société par la mise à disposition du public de titres de son capital sous fo