ailancy

Retour

ailancy

La Relation Client à Distance : les leviers de transformation

Banque de détail

Distribution

Publication

Télécharger l’article

« La Relation Client à Distance » en Banque de Détail dépasse les enjeux historiques d’optimisation des coûts de distribution consistant à allouer les ressources en fonction du potentiel commercial des clientèles ciblées. Elle devient désormais un enjeu de promesse relationnelle à part entière avec des ambitions d’amélioration de la satisfaction client. A l’heure de la digitalisation de la relation client, de la transformation des modèles relationnels et des enjeux forts de satisfaction, nous estimons qu’il s’agit là d’un sujet de transformation parmi les plus structurants pour le secteur bancaire pour les années à venir. Au vu de ces enjeux, nous avons souhaité adresser ce sujet au travers d’une étude co-rédigée avec notre partenaire Suricats Consulting. Elle est le résultat de notre retour d’expérience, et vise à vous en livrer les principaux enseignements, à vous présenter nos convictions sur les tendances du marché, ainsi qu’à éclairer les cas d’usages et bonnes pratiques que nous observons dans ce domaine.

Auteur(s)

Christian Fournier

Associé

Alexandre Bidaut

Manager

Ces publications peuvent également
vous intéresser

https://www.ailancy.com/wp-content/uploads/2018/07/Intelligence-artificielle-grande-taille-300x225.jpg

Publication

Chatbot : le nouveau visage de la relation client ?

  • Banque de détail
  • Distribution
  • Efficacités des organisations

Un chatbot est une interface capable d’entretenir une conversation afin de dialoguer avec un utilisateur par échange vocal ou textuel.

Avec la démultiplication et la digitalisation des points de contacts, la recherche de simplicité des parcours, d’accessibilité des

https://www.ailancy.com/wp-content/uploads/2019/07/nicole-honeywill-dGxOgeXAXm8-unsplash-1024x683-1-300x200.jpg

Publication

DSP2 : vers une transformation de la relation client ?

  • Banque de détail
  • Réglementaire

Ailancy a exposé sa compréhension de la DSP 2 lors d’un petit déjeuner au salon Wagram le 30 mars dernier rassemblant banques, fonds d’investissement et fintechs. Quels sont les réels impacts sur les établissements français ? Comment appréhender cette directive sous l