ailancy

Retour

ailancy

Atelier EIFR avec le soutien d’Ailancy – Transparence actionnariale : les attraits d’un nouveau TPI (Titre au Porteur Identifiable)

BFI & Gestion d'actifs

Publication

Réglementaire

La transparence actionnariale n’est pas qu’un enjeu de régulation !

Il s’agit en réalité de renforcer l’engagement et la responsabilité des actionnaires dans la gouvernance des entreprises. Pour exercer cette responsabilité, il faut diminuer les obstacles potentiels entre l’entreprise et ses actionnaires à chaque étape où peuvent s’exercer des actes de gouvernance. Ceci doit permettre à l’actionnaire de mieux comprendre la stratégie de l’entreprise et participer davantage aux actes de décision, assemblées générales, votes … Cela passe clairement par une meilleure connaissance par les entreprises de leurs actionnaires, en particulier au porteur.

C’est l’objet de la directive SRD II (Directive Droits des actionnaires), qui vise à encourager l’investissement à long terme des actionnaires, renforcer la transparence entre investisseurs et émetteurs, et faciliter l’exercice des droits des actionnaires, et dont l’entrée en application après transposition est prévue pour l’essentiel pour septembre 2020.

La France est particulièrement en avance dans ce domaine de la connaissance de la structure du capital via le service TPI, bien connu des entreprises cotées sur Euronext. Il s’agit donc de faire de ce service un véritable atout. Pour cela, des travaux ont été menés dans le cadre du groupe de travail « Transparence des investisseurs » mené par Euroclear, et des évolutions significatives sont prévues : moderniser ce service via les nouvelles technologies, en revoir le business model et la tarification, accroître son efficacité et le potentiel d’actionnaires identifiés …

Euroclear France et nos custodians sont mobilisés (via l’AFTI). Ce séminaire permettra de faire le point sur le nouveau contour de ce service et son positionnement compétitif.

Pour en savoir plus sur le volet transparence actionnariale de la directive SRD II (Directive Droits des actionnaires), inscrivez vous à l’atelier de l’EIFR animé avec le soutien d’Ailancy :

http://www.eifr.eu/event/290/transparence-actionnariale-les-attraits-dun-nouveau-tpi-titre-au-porteur-identifiable

Auteur(s)

Thibaut de Lajudie

Associé

Ces publications peuvent également
vous intéresser

https://www.ailancy.com/wp-content/uploads/2019/02/Blockchain-300x169.jpg

Publication

RGPD : réussir son projet « Archivage & Purge », un casse-tête insoluble ?

  • Assurance
  • Banque de détail
  • BFI & Gestion d'actifs
  • Réglementaire

Une année après l’entrée en vigueur du RGPD, la récente nomination de Marie-Laure Denis à la tête de la CNIL marque résolument un tournant dans la posture de l’institution vis-à-vis de la conformité des acteurs aux nouvelles dispositions de ce Règlement.

Ce nouveau positionnem

https://www.ailancy.com/wp-content/uploads/2018/07/CX-300x221.jpg

Publication

PACTE et la portabilité interne des contrats d’assurance vie : quelle stratégie adopter ?

  • Assurance
  • BFI & Gestion d'actifs
  • Réglementaire

La transférabilité totale des contrats d’assurance vie entre assureurs a in fine été écartée par le Parlement au profit d’une simple portabilité interne des contrats, au sein du même assureur. La tentation est grande de ne voir dans cette transférabilité partielle qu’une simple di

https://www.ailancy.com/wp-content/uploads/2019/04/Data-prix-300x200.jpg

Publication

PACTE : quels apports et quelle cohérence avec les obligations MIF2 et DDA d’affichage des frais ?

  • Assurance
  • BFI & Gestion d'actifs
  • Réglementaire

La loi PACTE adoptée au parlement le 11 avril renforce la transparence ex-ante et ex-post due sur les contrats d’assurance vie, dans la continuité de MIF2 et DDA.  Faute d’harmonisation suffisante entre les exigences applicables aux différentes enveloppes – notamment CTO et assurances vie