AccueilServices d’investissement

VOTRE MÉTIER

VOTRE MÉTIER

Les services d'investissement

Le secteur des services d’investissement (banque privée, asset management, et custody) se trouve, depuis plusieurs années déjà, dans un environnement très difficile. La crise financière a fait voler en éclat les business models en vigueur.

Conséquence de la baisse des volumes et des encours, de la pression sur les marges, et de la défiance des clients, l’heure est à la rationalisation et à la recherche de nouveaux relais de croissance. À cela s’ajoutent la mise en conformité avec les réglementations post G20 et les projets d’harmonisation européenne, qui sont autant d’occasions de redéfinir les modèles organisationnels et les offres de services.

Un secteur sous forte pression

Rationaliser pour rester profitable

Optimisation des processus, outsourcing, offshoring, regroupement des fonctions supports, mutualisation inter-pays… les initiatives pour réduire les coûts ne sont pas nouvelles mais la dimension internationale devient prépondérante, rendant l’exécution de plus en plus complexe :

  • Face à des projets qui peuvent mettre en péril à court ou moyen terme leur propre emploi, le management doit parvenir à mobiliser les équipes, se doter de nouvelles compétences et ré-inventer la manière de travailler.
  • Bien que les spécificités locales restent importantes (règles fiscales et comptables, absence de passeport européen pour certains activités, …), il apparait nécessaire de préparer l’incontournable internationalisation de l’activité au niveau européen, voir mondial. Seule la mise en place d’organisations et d’outils souples et précis peut répondre à ce besoin.
  • Reste enfin un équilibre à trouver entre volonté d’industrialisation et demandes des clients : comment industrialiser le sur mensure ? Il devient urgent de repenser les organisations et les outils pour parvenir à gérer les spécificités clients de façon industrielle.

Innover pour accroître ses parts de marché et ses revenus

Dans ce contexte de crise, aucun nouvel eldorado n’est en vue pour retrouver de la croissance à court terme. Les initiatives sont limitées car elles doivent généralement garantir des ROI rapides :

  • Défensives en réaction à de nouveaux besoins clients créés par les évolutions de la réglementation (compensation des dérivés OTC, optimisation du collatéral…) : l’appréhension des opportunités et la gestion du timing sont primordiales pour réellement faire la différence sur le marché.
  • Offensives sur des marchés géographiques identifiés comme peu concurrentiels, les barrières à l’entrée sont souvent élevées et nécessitent de trouver des solutions pragmatiques, basées sur une analyse fine des besoins clients et une roadmap adéquate.

Maîtriser les coûts de mise en conformité

EMIR, Dodd Frank Act, FATCA, AIFMD, Solvency 2, Bale III, MIF2, SLD… l’avalanche réglementaire post-G20 et le processus de révision des textes européens créent un environnement juridique en perpétuel mouvement.

Les acteurs doivent disposer d’outils et d’organisations à même de s’adapter à moindre coût et de façon fiable pour se prémunir des risques financiers associés à la non-conformité.

S’adapter pour profiter de l’harmonisation européenne

Les initiatives pour la constitution d’un marché unique, la levée des barrières Giovannini et la définition de standards européens sur le custody (Corporate Actions, General Meetings), la mise en place d’infrastructures pan-européennes (T2S), la création de passeports européens (Ucits IV et AIFM) offrent aux acteurs disposant déjà d’une certaine taille critique des opportunités pour simplifier leur modèle, réduire leurs coûts et s’implanter sur de nouveaux marchés.

PUBLICATIONS

PUBLICATIONS

Publications

Dernière publication

RPA-Robotic Process Automation, 6 questions to master it
Publié le 25/01/17
Nombre de pages : 14
Format : pdf

RPA-Robotic Process Automation, 6 questions to master it

RPA-Robotic Process Automation, 6 questions to master it

RPA, ou Robotic Process Automation, est une technologie qui réplique les actions d'un utilisateur avec la capacité de naviguer et d’interagir facilement entre différentes applications. Dans notre environnement qui se digitalise, le Robotic Process Automation est une opportunité pour alléger le quotidien des collaborateurs parsemé d'une multitude de petites tâches manuelles répétitives.

RPA, tout le monde en parle, mais quelle différence par rapport aux précédentes vagues de mise en place de process STP ?

Quelque questions simples pour comprendre rapidement les enjeux associés à cette nouvelle vague de digitalisation

- De quoi parle t’on ?

- Pourquoi tout le monde l’adopte ?

- Comment l’implémenter ?

- Quel niveau de complexité ?

- Ou l’utiliser ?

- Quelle solution technologique ?

 

Découvrez nos réponses dans cette étude Ailancy et vous préparer à tirer tous les bénéfices du RPA en cliquant ICI

Auteur(s) :
Jérôme CHARPENTIER
Jérôme CHARPENTIER
Associé
Contacter
Samir Benhamida
Samir Benhamida
Consultant
Contacter

Publications associées

EXPERTISE ET RÉFÉRENCES

EXPERTISE ET RÉFÉRENCES

Détail des missions par métier

  • Groupama AM
  • CACEIS
  • Carmignac Gestion
  • BP2S
  • Neuflize OBC
  • Rotschild and Cie Gestion
  • Allianz Global Investors

Exemples d’interventions

Audit de la gestion des rétrocessions

d'une société de gestion :
  • Diagnostic de la gestion des rétrocessions en termes de système d’information (adéquation aux besoins, fiabilité, sécurité, automatisation et souplesse des traitements), d’organisation (efficacité des processus et répartition des rôles entre les équipes) et de contrôle interne
  • Proposition d’évolution à court / moyen termes en tenant compte des bonnes pratiques de marché et des projets de Places

Mise en place d’un modèle opérationnel européen dans l’ensemble des sociétés de gestion

d'un groupe d'assurance de premier plan :
  • Réorganisation des activités middle office au niveau européen, avec sous-traitance d’une partie des activités et revue de la filière change
  • Sous-traitance de la valorisation des fonds de droit français auprès d’un acteur local
  • Analyse des impacts du contexte multi entités et multi prestataires sur la chaîne Front to Back Office
  • Réflexion sur la gestion des référentiels du Groupe
  • Conduite du dossier de consultation pour la sous-traitance de la valorisation des fonds de droit français, et accompagnement de la mise en œuvre (chantiers juridiques, opérations, IT, RH)
  • PMO du projet de sous-traitance du trade matching et du collateral management au niveau européen
  • Consultation des prestataires pour la mise en place d’instructions de change sur certaines filières
  • Mise en place de la cellule de contrôle des prestataires externes
  • Définition d’architecture cible sur le volet référentiel
  • Audit d’alimentation des outils FO et Risques

Sous-traitance de la gestion administrative et comptable des OPCVM

pour une société de gestion filiale d'une société d'assurance :
  • Etude d’opportunité / de faisabilité d’externalisation de la gestion administrative et comptable des OPCVM
  • Réalisation du dossier de consultation et choix du prestataire
  • Accompagnement de la mise en œuvre

Optimisation des processus Corporate Actions / Income / Tax entre les équipes custody Global et Local

pour le métier Securities Services d'un groupe bancaire de premier plan :
  • Formalisation des process existants et définition des process cibles
  • Evaluation des coûts de mise en œuvre et des gains opérationnels attendus
  • Définition du plan de déploiement auprès des entités en France et à l’international

Etude des scénarios de connexion à la plateforme Target 2 Securities (T2S)

pour le métier Securities Services d'un groupe bancaire de premier plan :
  • Recueil et qualification des besoins des différentes entités en France et à l’étranger
  • Analyse des impacts de T2S suivant une connexion en tant que Direct Participant ou Indirect Participant et de l’opportunité de mettre en place un Hub
  • Définition du modèle de connexion cible et du plan de mise en œuvre

Refonte de l'offre de conseil en investissement

d'une banque privée :
  • Révision de l’offre cible et définition des principes de fonctionnement
  • Formalisation d’une expression de besoins pour décrire les besoins en termes d’outils pour cette activité

Réorganisation des activités d'une société de gestion filiale d'une banque privée

dans le cadre de l’acquisition d’une nouvelle société de gestion :
  • Structure et organisation du projet de mise en œuvre de la fusion et de la nouvelle organisation
  • Définition de la trajectoire de mise en œuvre du schéma opérationnel cible (processus d’investissement, middle office, IT, reporting, risques et compliance)

VOTRE MÉTIER

Les services d'investissement

Le secteur des services d’investissement (banque privée, asset management, et custody) se trouve, depuis plusieurs années déjà, dans un environnement très difficile. La crise financière a fait voler en éclat les business models en vigueur.

Conséquence de la baisse des volumes et des encours, de la pression sur les marges, et de la défiance des clients, l’heure est à la rationalisation et à la recherche de nouveaux relais de croissance. À cela s’ajoutent la mise en conformité avec les réglementations post G20 et les projets d’harmonisation européenne, qui sont autant d’occasions de redéfinir les modèles organisationnels et les offres de services.

Un secteur sous forte pression

Rationaliser pour rester profitable

Optimisation des processus, outsourcing, offshoring, regroupement des fonctions supports, mutualisation inter-pays… les initiatives pour réduire les coûts ne sont pas nouvelles mais la dimension internationale devient prépondérante, rendant l’exécution de plus en plus complexe :

  • Face à des projets qui peuvent mettre en péril à court ou moyen terme leur propre emploi, le management doit parvenir à mobiliser les équipes, se doter de nouvelles compétences et ré-inventer la manière de travailler.
  • Bien que les spécificités locales restent importantes (règles fiscales et comptables, absence de passeport européen pour certains activités, …), il apparait nécessaire de préparer l’incontournable internationalisation de l’activité au niveau européen, voir mondial. Seule la mise en place d’organisations et d’outils souples et précis peut répondre à ce besoin.
  • Reste enfin un équilibre à trouver entre volonté d’industrialisation et demandes des clients : comment industrialiser le sur mensure ? Il devient urgent de repenser les organisations et les outils pour parvenir à gérer les spécificités clients de façon industrielle.

Innover pour accroître ses parts de marché et ses revenus

Dans ce contexte de crise, aucun nouvel eldorado n’est en vue pour retrouver de la croissance à court terme. Les initiatives sont limitées car elles doivent généralement garantir des ROI rapides :

  • Défensives en réaction à de nouveaux besoins clients créés par les évolutions de la réglementation (compensation des dérivés OTC, optimisation du collatéral…) : l’appréhension des opportunités et la gestion du timing sont primordiales pour réellement faire la différence sur le marché.
  • Offensives sur des marchés géographiques identifiés comme peu concurrentiels, les barrières à l’entrée sont souvent élevées et nécessitent de trouver des solutions pragmatiques, basées sur une analyse fine des besoins clients et une roadmap adéquate.

Maîtriser les coûts de mise en conformité

EMIR, Dodd Frank Act, FATCA, AIFMD, Solvency 2, Bale III, MIF2, SLD… l’avalanche réglementaire post-G20 et le processus de révision des textes européens créent un environnement juridique en perpétuel mouvement.

Les acteurs doivent disposer d’outils et d’organisations à même de s’adapter à moindre coût et de façon fiable pour se prémunir des risques financiers associés à la non-conformité.

S’adapter pour profiter de l’harmonisation européenne

Les initiatives pour la constitution d’un marché unique, la levée des barrières Giovannini et la définition de standards européens sur le custody (Corporate Actions, General Meetings), la mise en place d’infrastructures pan-européennes (T2S), la création de passeports européens (Ucits IV et AIFM) offrent aux acteurs disposant déjà d’une certaine taille critique des opportunités pour simplifier leur modèle, réduire leurs coûts et s’implanter sur de nouveaux marchés.

PUBLICATIONS

Publications

Dernière publication

RPA-Robotic Process Automation, 6 questions to master it
Publié le 25/01/17
Nombre de pages : 14
Format : pdf

RPA-Robotic Process Automation, 6 questions to master it

RPA-Robotic Process Automation, 6 questions to master it

RPA, ou Robotic Process Automation, est une technologie qui réplique les actions d'un utilisateur avec la capacité de naviguer et d’interagir facilement entre différentes applications. Dans notre environnement qui se digitalise, le Robotic Process Automation est une opportunité pour alléger le quotidien des collaborateurs parsemé d'une multitude de petites tâches manuelles répétitives.

RPA, tout le monde en parle, mais quelle différence par rapport aux précédentes vagues de mise en place de process STP ?

Quelque questions simples pour comprendre rapidement les enjeux associés à cette nouvelle vague de digitalisation

- De quoi parle t’on ?

- Pourquoi tout le monde l’adopte ?

- Comment l’implémenter ?

- Quel niveau de complexité ?

- Ou l’utiliser ?

- Quelle solution technologique ?

 

Découvrez nos réponses dans cette étude Ailancy et vous préparer à tirer tous les bénéfices du RPA en cliquant ICI

Auteur(s) :
Jérôme CHARPENTIER
Jérôme CHARPENTIER
Associé
Contacter
Samir Benhamida
Samir Benhamida
Consultant
Contacter

Publications associées

EXPERTISE ET RÉFÉRENCES

Détail des missions par métier

  • Groupama AM
  • CACEIS
  • Carmignac Gestion
  • BP2S
  • Neuflize OBC
  • Rotschild and Cie Gestion
  • Allianz Global Investors

Audit de la gestion des rétrocessions

d'une société de gestion :
  • Diagnostic de la gestion des rétrocessions en termes de système d’information (adéquation aux besoins, fiabilité, sécurité, automatisation et souplesse des traitements), d’organisation (efficacité des processus et répartition des rôles entre les équipes) et de contrôle interne
  • Proposition d’évolution à court / moyen termes en tenant compte des bonnes pratiques de marché et des projets de Places

Mise en place d’un modèle opérationnel européen dans l’ensemble des sociétés de gestion

d'un groupe d'assurance de premier plan :
  • Réorganisation des activités middle office au niveau européen, avec sous-traitance d’une partie des activités et revue de la filière change
  • Sous-traitance de la valorisation des fonds de droit français auprès d’un acteur local
  • Analyse des impacts du contexte multi entités et multi prestataires sur la chaîne Front to Back Office
  • Réflexion sur la gestion des référentiels du Groupe
  • Conduite du dossier de consultation pour la sous-traitance de la valorisation des fonds de droit français, et accompagnement de la mise en œuvre (chantiers juridiques, opérations, IT, RH)
  • PMO du projet de sous-traitance du trade matching et du collateral management au niveau européen
  • Consultation des prestataires pour la mise en place d’instructions de change sur certaines filières
  • Mise en place de la cellule de contrôle des prestataires externes
  • Définition d’architecture cible sur le volet référentiel
  • Audit d’alimentation des outils FO et Risques

Sous-traitance de la gestion administrative et comptable des OPCVM

pour une société de gestion filiale d'une société d'assurance :
  • Etude d’opportunité / de faisabilité d’externalisation de la gestion administrative et comptable des OPCVM
  • Réalisation du dossier de consultation et choix du prestataire
  • Accompagnement de la mise en œuvre

Optimisation des processus Corporate Actions / Income / Tax entre les équipes custody Global et Local

pour le métier Securities Services d'un groupe bancaire de premier plan :
  • Formalisation des process existants et définition des process cibles
  • Evaluation des coûts de mise en œuvre et des gains opérationnels attendus
  • Définition du plan de déploiement auprès des entités en France et à l’international

Etude des scénarios de connexion à la plateforme Target 2 Securities (T2S)

pour le métier Securities Services d'un groupe bancaire de premier plan :
  • Recueil et qualification des besoins des différentes entités en France et à l’étranger
  • Analyse des impacts de T2S suivant une connexion en tant que Direct Participant ou Indirect Participant et de l’opportunité de mettre en place un Hub
  • Définition du modèle de connexion cible et du plan de mise en œuvre

Refonte de l'offre de conseil en investissement

d'une banque privée :
  • Révision de l’offre cible et définition des principes de fonctionnement
  • Formalisation d’une expression de besoins pour décrire les besoins en termes d’outils pour cette activité

Réorganisation des activités d'une société de gestion filiale d'une banque privée

dans le cadre de l’acquisition d’une nouvelle société de gestion :
  • Structure et organisation du projet de mise en œuvre de la fusion et de la nouvelle organisation
  • Définition de la trajectoire de mise en œuvre du schéma opérationnel cible (processus d’investissement, middle office, IT, reporting, risques et compliance)