AccueilFaire évoluer le système d’information

VOS ENJEUX

VOS ENJEUX

Faire évoluer le système d’information : pour le rendre flexible et performant

Les évolutions commerciales ou opérationnelles successives rendent le système d’information de plus en plus complexe et coûteux à gérer. Au fil du temps, il perd en flexibilité et en performance.

Pourtant, le rationaliser permet d’en faire un réel créateur de valeur.

Préparer les évolutions à terme du système d’information pour répondre aux orientations stratégiques de la Banque

Vérifier l’alignement des outils sur la stratégie de la banque et de chaque ligne métier, examiner la pertinence de certains leviers (sous-traitance, externalisation partielle et offshoring, mutualisation au sein du Groupe…), définir les virages technologiques à prendre.

Ces réflexions doivent être menées périodiquement, tant sur le plan de la plateforme IT que sur celui des équipes qui la font vivre.

Innover pour accompagner la transition digitale et le passage à un vrai cross-canal

La modernisation des canaux online et des outils d’aide à la vente sont des enjeux majeurs. Ces différentes évolutions technologiques et fonctionnelles répondent aux demandes de vos métiers mais également à une stratégie digitale globale. Les outils de marketing évoluent également, avec des nouvelles capacités de scoring et de segmentation convergeant vers une approche « big data ».

Cette transition suppose d’investir sur l’interopérabilité entre les différents modes de distribution. Le système d’information doit permettre d’introduire des concepts bancaires innovants, capables de fidéliser le fonds de commerce et de conquérir de nouveaux clients.

Repenser les fonctions informatique et MOA pour booster la capacité à conduire les évolutions des systèmes au meilleur coût

La réussite des projets IT et la capacité du SI à répondre aux demandes d’évolutions dépendent de l’efficacité du dispositif IT (équipes informatiques, MOA). L’alignement de l’organisation de la fonction IT avec les enjeux métiers actuels et futurs, ainsi que sa gouvernance et son fonctionnement opérationnel sont sources de gains de productivité potentiels forts.

Amélioration du « time to market », pilotage plus fin des coûts projets et du run sont des drivers qui guident les projets de réorganisation, avec le développement des méthodes de type agile et le recours croissant à l’externalisation.

Cette nouvelle organisation permettra de maîtriser les coûts informatiques (par patrimoine applicatif et par filière), de préparer les arbitrages en termes de projets IT, tout en donnant un cap clair sur l’évolution de la plateforme informatique de la Banque.

Rationaliser le système d’information et rénover certains blocs applicatifs

Complexité de l’architecture informatique, problèmes de cohérence, poids du legacy  rendent le SI peu évolutif, peu agile, porteur de risque opérationnel, tout en pesant sur les coûts de maintenance et de développement.

Les opportunités de rationalisation doivent être étudiées concomitamment sous l’angle du business et de la performance.

Il convient de bien identifier les parties du système d’information que l’on doit rénover, en capitalisant sur les patrimoines existants, et celles où des scénarios de rupture sont nécessaires.

PUBLICATIONS

PUBLICATIONS

Publications

Dernière publication

Les défis de la banque de détail en France pour 2018
Publié le 18/01/18
Nombre de pages : 4
Format : pdf

Les défis de la banque de détail en France pour 2018

Les défis de la banque de détail en France pour 2018

 

Soumises à des pressions sur les marges depuis plusieurs années, les banques de détail font actuellement face à des contraintes règlementaires qui n’ont jamais été aussi fortes. Dans ce contexte et sur fond de reprise économique, elles doivent aussi bien restaurer leur rentabilité à court terme que se préparer à l’écosystème bancaire de demain…

 

[...]

 

Le contexte macro-économique est favorable en France cette année, avec une croissance prévisionnelle de 1,9% et une confiance accrue des particuliers et des entreprises. Ces prévisions ouvrent des perspectives pour les banques afin de développer leurs offres de financement et d’épargne, mais aussi de proposer de nouveaux services.

En effet, le volume des crédits immobiliers devrait toujours être porté par le dynamisme du marché immobilier, alors que les crédits consommation devraient eux tirer profit d’une certaine confiance retrouvée des ménages. Ces crédits seront notamment stimulés par le contexte de taux bas qui devrait perdurer a minima jusqu’à la fin d’année, la BCE ne devant pas significativement remonter le taux directeur avant fin 2018. En contrepartie la restauration des marges d’intérêts des banques en 2018 devrait être lente, d’autant que le prêt immobilier est pleinement intégré dans la stratégie de conquête clients. Alors, la répercussion par les établissements financiers d’une hausse du taux directeur pourrait connaître une certaine inertie...

 

[...]

 

Retrouvez la suite de cette note de réflexion en cliquant ici.

 

Auteur(s) :
Armand DE RUDELLE
Armand DE RUDELLE
Manager
Contacter
Etienne Jaouen
Etienne Jaouen
Manager
Contacter

Publications associées

EXPERTISE ET RÉFÉRENCES

EXPERTISE ET RÉFÉRENCES

Détail des missions par enjeu

  • ODDO
  • CACEIS
  • La Compagnie Financière Edmond de Rotschild
  • OFI AM
  • BGL BNP Paribas

Exemples d’interventions

Evaluation du système d’information et définition du schéma directeur

pour la filiale luxembourgeoise d'un groupe bancaire français de premier plan :
  • Évaluation de l’architecture fonctionnelle, applicative et technique du système d’information
  • Valorisation de l’alignement du SI par rapport aux orientations du Business (CIB, retail banking et WM)
  • Etude d’opportunité et d’évolution
  • Construction d’une cible et étude des scénarios d’évolution
  • Pilotage de l’appel d’offre pour le choix d’un nouvel outil de core banking

Renouvellement des outils post-trade (comptabilité et back-office)

d'une banque privée indépendante :
  • Structuration du programme et animation du dispositif de pilotage des chantiers (Comptabilité, Back-office des opérations de marché, Back-office dérivés, Back-office titres, Référentiels, Reporting)
  • Cadrage et pilotage plus rapprochés du projet back-office titres (homologation, scénario de bascule, accompagnement du changement)

Simplification et rationalisation du Système d’Information

d'une société de gestion :
  • Évaluation des surcoûts liés à la multiplicité des PMS et identification d’un scénario cible
  • Qualification du scénario envisagée et analyse comparative sur une logique SWOT

Changement de la plateforme bancaire

d'une banque privée indépendante :
  • Assistance à la conduite du dossier de choix
  • Accompagnement de la mise en œuvre du progiciel « core banking » sélectionné

Schéma directeur pour la rationalisation des référentiels valeurs de la Direction des Systèmes d'Information

du métier Securities Services d'un groupe bancaire de premier plan :
  • Rédaction d’un appel d’offre pour évaluer les solutions progiciel de data management
  • Définition de l’architecture applicative cible
  • Définition de la trajectoire de mise en œuvre

VOS ENJEUX

Faire évoluer le système d’information : pour le rendre flexible et performant

Les évolutions commerciales ou opérationnelles successives rendent le système d’information de plus en plus complexe et coûteux à gérer. Au fil du temps, il perd en flexibilité et en performance.

Pourtant, le rationaliser permet d’en faire un réel créateur de valeur.

Préparer les évolutions à terme du système d’information pour répondre aux orientations stratégiques de la Banque

Vérifier l’alignement des outils sur la stratégie de la banque et de chaque ligne métier, examiner la pertinence de certains leviers (sous-traitance, externalisation partielle et offshoring, mutualisation au sein du Groupe…), définir les virages technologiques à prendre.

Ces réflexions doivent être menées périodiquement, tant sur le plan de la plateforme IT que sur celui des équipes qui la font vivre.

Innover pour accompagner la transition digitale et le passage à un vrai cross-canal

La modernisation des canaux online et des outils d’aide à la vente sont des enjeux majeurs. Ces différentes évolutions technologiques et fonctionnelles répondent aux demandes de vos métiers mais également à une stratégie digitale globale. Les outils de marketing évoluent également, avec des nouvelles capacités de scoring et de segmentation convergeant vers une approche « big data ».

Cette transition suppose d’investir sur l’interopérabilité entre les différents modes de distribution. Le système d’information doit permettre d’introduire des concepts bancaires innovants, capables de fidéliser le fonds de commerce et de conquérir de nouveaux clients.

Repenser les fonctions informatique et MOA pour booster la capacité à conduire les évolutions des systèmes au meilleur coût

La réussite des projets IT et la capacité du SI à répondre aux demandes d’évolutions dépendent de l’efficacité du dispositif IT (équipes informatiques, MOA). L’alignement de l’organisation de la fonction IT avec les enjeux métiers actuels et futurs, ainsi que sa gouvernance et son fonctionnement opérationnel sont sources de gains de productivité potentiels forts.

Amélioration du « time to market », pilotage plus fin des coûts projets et du run sont des drivers qui guident les projets de réorganisation, avec le développement des méthodes de type agile et le recours croissant à l’externalisation.

Cette nouvelle organisation permettra de maîtriser les coûts informatiques (par patrimoine applicatif et par filière), de préparer les arbitrages en termes de projets IT, tout en donnant un cap clair sur l’évolution de la plateforme informatique de la Banque.

Rationaliser le système d’information et rénover certains blocs applicatifs

Complexité de l’architecture informatique, problèmes de cohérence, poids du legacy  rendent le SI peu évolutif, peu agile, porteur de risque opérationnel, tout en pesant sur les coûts de maintenance et de développement.

Les opportunités de rationalisation doivent être étudiées concomitamment sous l’angle du business et de la performance.

Il convient de bien identifier les parties du système d’information que l’on doit rénover, en capitalisant sur les patrimoines existants, et celles où des scénarios de rupture sont nécessaires.

PUBLICATIONS

Publications

Dernière publication

Les défis de la banque de détail en France pour 2018
Publié le 18/01/18
Nombre de pages : 4
Format : pdf

Les défis de la banque de détail en France pour 2018

Les défis de la banque de détail en France pour 2018

 

Soumises à des pressions sur les marges depuis plusieurs années, les banques de détail font actuellement face à des contraintes règlementaires qui n’ont jamais été aussi fortes. Dans ce contexte et sur fond de reprise économique, elles doivent aussi bien restaurer leur rentabilité à court terme que se préparer à l’écosystème bancaire de demain…

 

[...]

 

Le contexte macro-économique est favorable en France cette année, avec une croissance prévisionnelle de 1,9% et une confiance accrue des particuliers et des entreprises. Ces prévisions ouvrent des perspectives pour les banques afin de développer leurs offres de financement et d’épargne, mais aussi de proposer de nouveaux services.

En effet, le volume des crédits immobiliers devrait toujours être porté par le dynamisme du marché immobilier, alors que les crédits consommation devraient eux tirer profit d’une certaine confiance retrouvée des ménages. Ces crédits seront notamment stimulés par le contexte de taux bas qui devrait perdurer a minima jusqu’à la fin d’année, la BCE ne devant pas significativement remonter le taux directeur avant fin 2018. En contrepartie la restauration des marges d’intérêts des banques en 2018 devrait être lente, d’autant que le prêt immobilier est pleinement intégré dans la stratégie de conquête clients. Alors, la répercussion par les établissements financiers d’une hausse du taux directeur pourrait connaître une certaine inertie...

 

[...]

 

Retrouvez la suite de cette note de réflexion en cliquant ici.

 

Auteur(s) :
Armand DE RUDELLE
Armand DE RUDELLE
Manager
Contacter
Etienne Jaouen
Etienne Jaouen
Manager
Contacter

Publications associées

EXPERTISE ET RÉFÉRENCES

Détail des missions par enjeu

  • ODDO
  • CACEIS
  • La Compagnie Financière Edmond de Rotschild
  • OFI AM
  • BGL BNP Paribas

Evaluation du système d’information et définition du schéma directeur

pour la filiale luxembourgeoise d'un groupe bancaire français de premier plan :
  • Évaluation de l’architecture fonctionnelle, applicative et technique du système d’information
  • Valorisation de l’alignement du SI par rapport aux orientations du Business (CIB, retail banking et WM)
  • Etude d’opportunité et d’évolution
  • Construction d’une cible et étude des scénarios d’évolution
  • Pilotage de l’appel d’offre pour le choix d’un nouvel outil de core banking

Renouvellement des outils post-trade (comptabilité et back-office)

d'une banque privée indépendante :
  • Structuration du programme et animation du dispositif de pilotage des chantiers (Comptabilité, Back-office des opérations de marché, Back-office dérivés, Back-office titres, Référentiels, Reporting)
  • Cadrage et pilotage plus rapprochés du projet back-office titres (homologation, scénario de bascule, accompagnement du changement)

Simplification et rationalisation du Système d’Information

d'une société de gestion :
  • Évaluation des surcoûts liés à la multiplicité des PMS et identification d’un scénario cible
  • Qualification du scénario envisagée et analyse comparative sur une logique SWOT

Changement de la plateforme bancaire

d'une banque privée indépendante :
  • Assistance à la conduite du dossier de choix
  • Accompagnement de la mise en œuvre du progiciel « core banking » sélectionné

Schéma directeur pour la rationalisation des référentiels valeurs de la Direction des Systèmes d'Information

du métier Securities Services d'un groupe bancaire de premier plan :
  • Rédaction d’un appel d’offre pour évaluer les solutions progiciel de data management
  • Définition de l’architecture applicative cible
  • Définition de la trajectoire de mise en œuvre