AccueilAilancy dans la presseLes tarifs bancaires augmentent, la loi Macron arrive

Les tarifs bancaires augmentent, la loi Macron arrive

Les tarifs bancaires augmentent, la loi Macron arrive
Le Monde
Publié le 07/02/17

Les tarifs bancaires augmentent, la loi Macron arrive

La naissance d’un futur géant, Orange Bank, et l’entrée en vigueur d’une loi sur la mobilité bancaire sont les deux grandes actualités du secteur financier en  2017.

 

Les frais bancaires ont augmenté en moyenne de 1,16 % sur un an pour les six profils du baromètre annuel réalisé par le comparateur de tarifs bancaires Meilleurebanque.com pour Le Monde sur 127 banques. L’augmentation des tarifs est l’occasion, pour certains clients, de se décider à changer de banque. Bonne nouvelle : l’opération est ­désormais plus simple, grâce à l’entrée en ­vigueur, le 6 février, du contrat de mobilité bancaire introduit par la loi Macron de juillet 2015. « Changer de banque devient moins stressant », confirme Romain Espinasse, le responsable de Meilleurebanque.com.

« Le changement de banque reste complexe pour les produits d’épargne »

 

La difficulté est d’ordre pratique : il faut prévenir tous les émetteurs et bénéficiaires de virements et de prélèvements de l’ancien compte pour les transférer sur le nouveau compte. Fournisseur d’énergie, télécoms, employeur, Sécurité sociale… au total, plus d’une dizaine voire d’une vingtaine d’organismes. Avec la loi Macron, le client n’a plus rien à faire lui-même. Sa nouvelle banque se met directement en relation avec son ancienne banque pour récupérer la liste des prélèvements et virements récurrents des treize derniers mois, ainsi que les chèques non encore débités. La loi encadre aussi les délais : le transfert ne peut excéder vingt-deux jours ouvrés. De plus, il est gratuit.

 

Poursuivez votre lecture en cliquant ici

Auteur(s) :
Marc GIORDANENGO
Marc GIORDANENGO
Manager
Contacter